Projet kanak

Titre de la manifestation / du projet

Un partenariat avec Nouméa

Personnes présentes (élèves, enseignants, intervenants,…)

 

 

Marianne Tissandier, restauratrice-conservatrice au musée de Nouméa

Sébastien Mourey, professeur d’ébénisterie et restaurateur de meuble de formation, à l’initiative de ce projet

Jacques Cazettes, professeur de sculpture sur bois

Marc Chauvet, professeur de finition

Christelle Febvre, professeur de français-histoire

Magali Mourey, professeur documentaliste

Illustrations (photos, affiche, compte-rendu,...) en .jpeg ou .png

 

Conférence sur l’art kanak

Venue des étudiants kanaks au lycée

Création de la copie du long pan en vidéos

Ouverture de la caisse

le débit du long pan et le corroyage

 

Fin du projet

Réception à Nouméa de la copie par le musée

 

Création du meuble symbolique de notre échange

 

 

 

Résumé de la manifestation 

 

 

 

 

Le musée de Nouméa a demandé au lycée si nous avions les compétences et moyens pour réaliser une copie de pièce (un pan du lit d’un gouverneur du XIX° siècle détériorée par le temps). Les élèves ont découvert l’art en Nouvelle Calédonie, le travail des bagnards qui ont sculpté le lit, le rapport entre le Gouverneur et la population kanak.

PROJET NOUVELLE CALÉDONIE

Durant un an, le lycée a travaillé en partenariat avec le Musée de Nouméa, pour créer la copie d'un long pan (pièce de patrimoine abîmée par le temps, appartenant au musée de Nouméa). Les élèves ébénistes et sculpteurs ont réalisé un superbe travail de recherches historiques et culturelles pour réaliser à bien ce projet.

Pour redonner l’âme à ce mobilier, les élèves devaient comprendre quelle histoire avait animé la Nouvelle Calédonie au XIX° siècle…

Action

Constat à l’origine de l’action : le musée de Nouméa souhaitait impliquer un établissement scolaire des métiers d’art pour la restauration d’une pièce de mobilier. Le lycée souhaitait développer ses partenariats internationaux aux travers de projets transdisciplinaires.

Objectifs poursuivis : Développer les compétences professionnelles de nos élèves en ébénisterie, sculpture, et finition. Ouvrir l’horizon culturel (artistique et historique) de nos élèves pour aller à la rencontre de l’Autre.

Nombre d’élèves concernés : 150 élèves. Des CAP jusqu'aux DMA du lycée : une découverte commune fédératrice d'échanges inter filières et inter générations d'élèves. Pour les réalisations pratiques, le niveau CAP - un vrai défi technique que de réussir la restauration d'une pièce de patrimoine par des élèves entrants.

Description et modalités de mise en œuvre : Projet qui aura duré 2 ans en tout.

Convention avec le musée incluant un volet pédagogique et culturel.

Réception de la pièce en octobre 2014. Conférence sur l’art kanak avec Marianne Tissandier, restauratrice - conservatrice au musée de Nouméa. Découverte des symboles et de l’importance de la culture matérielle et immatérielle.

Etude d’œuvre littéraire (le retour d’Ataï de Daeninckx), artistique (exposition universelle), historique (histoire de la nouvelle calédonie au travers de l’exposition de la Maison de la nouvelle calédonie - Paris). Création d’une exposition transdiscplinaire (Français, histoire, arts appliqués, atelier) par nos élèves reliant toutes leurs connaissances professionnelles, culturelles, artistiques, historiques, géographiques. Présentation de cette exposition à l’association toulousaine kanak. Rencontre avec des étudiants kanak (JPO 2015). Travail de copie et de reconstitution d’une pièce à partir de l’original : en ébénisterie, sculpture, finition (travail inter-sections professionnelles)…

 

 

Renvoi de la pièce vers Nouméa, Janvier 2016

 

Moyens mobilisés :  Moyens financiers (transport – achat de matériaux – prix de restauration ) couverts par le musée de Nouméa – Moyens techniques couverts par la marie de Revel (salle de conférence prêtée) – Moyens humains : forte équipe enseignante (CAP ébénisterie, sculpture, professeur de Français, Histoire, arts appliqués, documentaliste), Soutien de la presse

 

Partenariat et contenu du partenariat

Musée du bois et de la marqueterie de Revel (prêt d’objets pour l’exposition)

Musée de Nouvelle Calédonie

Mairie de Revel

CRFMS de toulouse qui soutient l'association kanak de toulouse

Maison de la Nouvelle Calédonie

Liens éventuels avec la Recherche

Références bibliographiques en appui de l'action :

Document: document multimédia pacifique au coeur : voyage en Nouvelle calédonie / Agence demain / Nouvelle Calédonie : AMEP (2012) Ouvrir le lien
Document: texte imprimé 1878 / Michel Millet / Toulouse : Anacharsis (impr. 2013, cop. 2013)
Document: texte imprimé Arts de l'échange en Océanie / Florence Klein / Nouméa [Nouvelle-Calédonie] : Musée Territorial de Nouvelle-Calédonie (2001)
Document: texte imprimé Entre-vues sur Bambou kanak de Genève à Nouméa / Nouméa [Nouvelle-Calédonie] : Musée Territorial de Nouvelle-Calédonie (2010)
Document: document électronique La France prend possession de la Nouvelle-Calédonie / Michel Rocard / Service interministériel des Archives de France du ministère de la Culture et de la Communication (2003) Ouvrir le lien
Document: texte imprimé Histoires gourmandes - Saveurs calédoniennes & d'une cuisine à l'autre / Nouméa [Nouvelle-Calédonie] : Musée Territorial de Nouvelle-Calédonie (2002)
Document: texte imprimé A journey in Oceania the museum's cartoon path / Nouméa [Nouvelle-Calédonie] : Musée Territorial de Nouvelle-Calédonie (2009)
Document: texte imprimé Parures et ornements de Mélanésie / Nouméa [Nouvelle-Calédonie] : Musée Territorial de Nouvelle-Calédonie (2006)
Document: texte imprimé Vision de l'autre, reflet de soi ?: photographes professionels et amateurs de Nouvelle-Calédonie de 1870 à 1940 : patrimoine photographique de la Nouvelle-Calédonie / Jessica Wamytan / Nouméa [Nouvelle-Calédonie] : Musée Territorial de Nouvelle-Calédonie (2011)
Document: document multimédia Le patrimoine calédonien / Nouvelle Calédonie : AMEP (2012) Ouvrir le lien
Document: texte imprimé Cannibale / Didier Daeninckx / Magnard (2001)
Document: texte imprimé Cannibale / Didier Daeninckx / Gallimard Jeunesse (2005)
Document: texte imprimé Kanak / Rafael Pic / Beaux-arts (Paris) (DL 2013)
Document: texte imprimé Le retour d'Atai / Emmanuel Reuzé / Paris : E. Proust (impr. 2012, cop. 2012)
Document: texte imprimé Tapa, écorces et décors d'Océanie / Florence Klein / Nouméa [Nouvelle-Calédonie] : Musée Territorial de Nouvelle-Calédonie (2000)
 

Evaluation

le climat scolaire a été modifié : meilleure assiduité des élèves, implication hors temps scolaire. 100 % des élèves les plus impliqués dans le projet ont eu leur CAP et poursuivent des études niveau BAC. Un élève qui s'est révélé lors du projet à concouru pour le MAF.

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action

Evaluation interne et externe : qualité du travail reconnu par une lettre officielle du musée de Nouméa tant sur la réalisation technique que sur la compétence de nos élèves à transmettre dans leurs témoignages écrits (site internet) leur connaissance de la culture kanak et coloniale. 

 

Trois ressources ou points d’appui qui vous ont permis de progresser

La documentation fournie par la maison de la Nouvelle Calédonie

Le témoignage direct des étudiants kanak

Le soutien du musée de Nouvelle Calédonie (financier, culturel)…

 

Trois difficultés éventuelles rencontrées

Les blessures de l’histoire

Des remaniements politiques à Nouméa qui ont ralenti le projet 

Des difficultés pour communiquer sachant le décalage horaire

 

Effets constatés

  • sur les acquis des élèves : travailler sur une réalité géographique, historique, artistique et humaine a fondamentalement changé leur regard et donné du poids à leurs apprentissages

 

  • sur les pratiques des enseignants : impliquer des élèves entrant de CAP dans un projet d’envergure, humainement très fort avec une ouverture sur l’art matériel et immatériel Kayak était un défi. Cela a permis de renforcer le lien entre enseignements de matière générale et de matière professionnelle

 

  • sur le leadership et les relations professionnelles : Le lycée a été identifié par le musée de Nouméa comme un établissement d’excellence dans la restauration du mobilier historique, ainsi que par nos partenaires locaux ( mairie, musées partenaires)

 

  • sur l’école / l’établissement : valorisation du savoir faire technique et de l’ouverture artistique et pédagogique de l’établissement (presse / communication académie Toulouse) et lors des portes ouvertes
  • plus généralement, sur l’environnement : diffuser ce partenariat permet de redonner du brillant aux filières professionnelles

Une réussite à communiquer à l’extérieur, ce serait : Nos élèves, sensibilisés à  la complexité historique du passé seront à même de construire un avenir plus nuancé. Ils se sont inscrits dans un travail de filiation : être artisan d’art, c’est transmettre aux générations futures un passé vivant.

Modifier le commentaire 

par admin ameublement-revel le 12 oct. 2017 à 11:20

haut de page